“L'immobilier géolocalisé efficace”

Partagez vos actus et faites réagir les internautes !

Titre :
URL :     Charte pour les actualités (?) L'actualité proposée doit faire référence à un lien valide. Les conditions :
  • le lien doit être spécifique (c'est à dire pointer directement vers l'actualité et non pas vers la page d'accueil du site d'information ou un autre site relayant l'information)
  • l'actualité doit être en lien avec l'immobilier (et par extension avec l'économie)
  • les liens publicitaires sont interdits
Votre commentaire :
Votre pseudo :  (Si vous disposez d'un pseudo enregistré, veuillez vous identifier ci-dessous)

Membre authentifié Pour enregistrer votre pseudo, créez votre compte Rue de l'immobilier.

Si vous possédez un compte Membre authentifié, veuillez vous identifier ci-dessous :
     Mot de passe oublié ?

Toutes les actualités de Rue de l'immobilier    Flux RSS Rue de l'immobilier

Voir les statistiques de participation des membres enregistrés sur Rue de l'immobilier

Month Picker v2
1
clics
Les prédictions alarmistes se multiplient...
posté par Malard  le 18/12/07 - 1 commentaire

No comment

0
clics
Il est temps d’investir dans le Prozac !
posté par Pascalex  le 18/12/07 - 0 commentaire

Avec une baisse des prix probable (pour ne pas dire certaine) de 20 à 30 % d’ici 2010 aux US, il va y en avoir de la déprime à soigner…

0
clics
FNAIM :la déprime
posté par gm le 18/12/07 - 8 commentaires

Même eux ni croientt plus.

Qui à les chiffres de novembre 2007 de la FNAIM

0
clics
L'onde de choc se fait déjà sentir à Paris
posté par Malard  le 18/12/07 - 10 commentaires

Les prix de présentation à Paris connaissent également la plus importante baisse hebdomadaire depuis 2 ans : l'indice est repassé sous les 8000 Euros, son niveau de septembre...
Rien de définitif mais ça pourrait être le début de la fin comme à Londres.

0
clics
Incroyable ! Pour ceux qui veulent l'info en anglais...
posté par fifi_la_mouette le 18/12/07 - 0 commentaire

London Leads Biggest U.K. House-Price Drop Since 2002

0
clics
Londres dévisse : -6.8% en décembre (Rightmove) : ITE MISSA EST
posté par Malard  le 18/12/07 - 10 commentaires

Pour ceux qui ne pratiquent ni le latin, ni le curé, ça veut dire : LA MESSE EST DITE.
-6.8% en un mois à Londres et -3.2% en UK, ce sont tout simplement les plus fortes baisses depuis que l'indice existe... à Londres, la hausse annuelle tombe à 8.3% contre 19.6% le mois dernier !!!
(resp. 4.8 contre 7.9 en UK)

Cette fois, on y est... je crois que plus personne ne peut prétendre qu'on puisse éviter le plongeon alors même que l'on a déjà quitté le sol!

1
clics
Les inégalités devant l'accès au logement
posté par parigo le 17/12/07 - 0 commentaire

Une étude du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc)dresse la situation actuelle de la société française face au logement.

0
clics
Les taux vont stagner...
posté par parigo le 17/12/07 - 2 commentaires

Pour meilleurs taux.com les taux devraient rester stables en 2008...

0
clics
Qui dit mieux ? - 10% en UK selon citigroup
posté par fifi_la_mouette le 16/12/07 - 13 commentaires

l'immo UK bientôt accessible?

0
clics
Tout va bien...
posté par parigo le 14/12/07 - 21 commentaires

Pour mettre un peu d'ambiance, une info du côte des USA. Tout va bien...ou presque

1
clics
Chiffres Entreparticuliers (novembre)
posté par Malard  le 14/12/07 - 8 commentaires

Puisqu'on a rien d'autre à se mettre sous la dent en ce moment...

0
clics
Il faut sauver le soldat citigroup
posté par enpassant2  le 14/12/07 - 1 commentaire

Ou pourquoi les banques centrales distribuent de l'argent

0
clics
les taux de crédit atteignent les 5%
posté par bronto  le 14/12/07 - 11 commentaires

"Du jamais vu depuis plus de 5 ans. Il faut remonter à juin 2002, pour retrouver des taux de crédit immobilier à 5% pour les emprunts sur 25 ans."
"Les taux vont continuer de croître"
"Le spécialiste du crédit table ainsi sur une baisse des prix de l’immobilier de 3% pour l’année 2008."

0
clics
L'inflation menace le UK !
posté par fifi_la_mouette le 14/12/07 - 0 commentaire

fin de la baisse des taux, reviens PHEV !!!

0
clics
Londres n'est qu'à 2 heures de Paris
posté par ParisienduNord le 14/12/07 - 1 commentaire

Londres n'est qu'à 2 heures de Paris

0
clics
Le marché anglais s'écroule....
posté par fifi_la_mouette le 13/12/07 - 7 commentaires

spéciale dédicace à phev

0
clics
Et moi qui croyais que il n'y avait que des russes à Nice
posté par cbm le 13/12/07 - 0 commentaire

ça doit aussi être la crise en russie. mais c'est pas possible une baisse de prix à Nice car derrière il y a la montagne, donc le foncier est rare est cher et plein de vieux avec beaucoup d'argent descendent dans le sud. maintenant je ne comprends plus l'économie de base. je dois être trop bête, non ?

0
clics
L'espagne, ça va faire très mal
posté par pedro2  le 13/12/07 - 29 commentaires

les trois quart des promoteurs risquent de faire faillite ...quid des banques Européennes et des banques françaises ?

0
clics
seloger.com
posté par érica le 12/12/07 - 14 commentaires

Interview Boursorama

Jean-Fabrice Mathieu, Directeur général de SeLoger.com
le 21/11/2007 13:57:00

(Boursorama.com) Votre chiffre d'affaires sur les 9 premiers mois est en hausse de 58,4%. Comment l'expliquez-vous ?

L'ensemble des activités connaît une progression soutenue. Pour le coeur de métier, les petites annonces et média (79% du chiffre d'affaires), la croissance s'établit à 48,3%. Il faut noter le caractère particulièrement dynamique des ventes en province avec une progression de 66,9%.

L'activité de publicité en ligne et partenariats (5,4% du chiffre d'affaires) a connu une hausse de 93,6%. Cette performance traduit la capacité du groupe à monétiser son audience particulièrement ciblée.

Enfin, l'activité services (21% du chiffre d'affaires) a bondi de 112,5%. Elle bénéficie notamment de l'intégration de Périclès, logiciel de gestion leader en France pour les agents immobiliers.


Vous observez une forte augmentation des petites annonces. Ceci signifie-t-il que la partie est plus facile entre particuliers ? Pourquoi ?


Peu d'études permettent de chiffrer précisément la part des transactions de particuliers à particuliers. Mais il est clair que le marché tend à se professionnaliser et la part des particuliers se réduit.

Les procédures de vente sont de plus en plus complexes : chaque propriétaire doit produire pour la vente de son bien un certificat loi Carrez, un certificat sur la présence de plomb, d'amiante, de termites, de performance énergétique .

Depuis le 1er Novembre, il doit également produire un certificat de diagnostic gaz. Pour les propriétaires-vendeurs, la tentation devient grande de faire appel à un professionnel.

Par ailleurs, plus le marché se tend, moins il est facile de trouver des acquéreurs par soi-même et plus les propriétaires sont incités à utiliser les services d'un professionnel pour vendre leur bien.


Vous envisagez d'augmenter votre taux de pénétration ?


Notre taux de pénétration est en augmentation constante. Fin 2006, nous avons atteint un taux de 36%, en avance sur notre plan de marche puisque nous ne prévoyions que 35%.

Nous nous sommes engagés vis-à-vis du marché boursier à atteindre un taux de pénétration de 45% à fin 2007. Nous étions à 44% fin septembre. Nous devrions cette année encore dépasser notre objectif .

Nous restons donc confortables par rapport à l'objectif de 70% de pénétration à fin 2009.

Comment envisagez-vous de faire ?

La conquête de clients en province représente environ 80% de notre conquête totale. La province constitue notre principal moteur de croissance.

Nous visons un taux de pénétration de 70% fin 2009 . Compte tenu de notre rythme de croissance actuel, nous sommes en bonne voie pour atteindre cet objectif.


Quel regard portez vous sur l'arrivée du modèle low cost avec les sites comme efficity.com et
site-leader-immobilier.fr ?

Depuis son origine, SeLoger.com s'est développé dans un environnement concurrentiel. Régulièrement, des acteurs choisissent d'adopter un positionnement low cost. Mais les agents immobiliers et les internautes sont d'abord à la recherche d'efficacité.


Regroupant près de 900 000 petites annonces en France, le site SeLoger.com est de loin le numéro un sur Internet. Les internautes ne s'y trompent pas : le trafic du groupe s'établit à plus de 1,2 million de visiteurs uniques par mois.


Que pensez-vous de la volonté de Nicolas Sarkozy de faire de la France "un pays de propriétaires" ? Ce souhait vous semble-t-il concrétisable ?

La France connaît un taux de propriétaire de 58%, ce qui est faible par rapport à la plupart des autres pays d'Europe. Il est logique de vouloir faire progresser ce chiffre. Dans la perspective de retraites moins assurées que par le passé, il est logique de préférer avoir son propre toit.

Les mesures fiscales qui viennent d'être adoptées pour l'achat de la résidence principale devraient avoir un effet favorable même dans le contexte actuel de hausse des taux d'intérêt.

On assiste à une baisse des prix de 0,9% sur le marché. Peut-on dire que les prix de l'immobilier ont cessé de flamber ? Pensez-vous que cette tendance à la baisse a vocation à s'inscrire dans le temps ?

Il semble que le marché de l'immobilier ait trouvé un certain équilibre entre les acheteurs et les vendeurs puisque les prix tendent à se stabiliser. Il existe toujours des disparités entre la plupart des agglomérations de province et Paris où la tendance semble toujours être haussière.

Il n'est pas certain que le marché de l'immobilier soit à un tournant. Pour l'instant, le marché semble plutôt avoir atteint un plateau.

Comment réagissez-vous face à cette baisse des prix sur le marché ?

La baisse des prix du marché n'a pas d'incidence directe pour SeLoger.com. En revanche, si les conditions de marché se durcissent, les agents immobiliers auront tendance à privilégier les supports de communication offrant le meilleur rapport coût/efficacité.

Ils devraient donc accélérer le transfert de leurs dépenses marketing des journaux vers l'Internet. Cette tendance est très positive pour SeLoger.com.


Peut-on craindre une contagion de la crise des subprimes en France ?

Les banques françaises appliquent des règles d'octroie des crédits très strictes par rapport à celles de certains organismes aux Etats-Unis. Le niveau de solvabilité des accédants à la propriété en France est donc élevé. De plus, la plus grande part des crédits immobiliers accordés en France est à taux fixe.

Dans ces conditions, on peut considérer que le compartiment d'emprunteurs subprime n'existe pas en France. Si une contagion devait avoir lieu, ce serait au niveau macro-économique, l'économie européenne ayant des dépendances non-négligeables avec l'économie américaine.

Le cabinet Precepta (groupe Xerfi) indique que les conditions sont réunies pour que le marché de l'immobilier en France subisse “un ajustement fortement baissier”, et que les prix reculent “de 18% d'ici à 2010”. Qu'en pensez vous ?

C'est une perspective très sombre, probablement pessimiste. Il ne faut pas oublier que le marché de l'immobilier reste soutenu par des facteurs démographiques forts et de long terme : allongement de la durée de la vie, naissances, augmentation du nombre de foyers mono parentaux...

Propos recueillis par Imen

0
clics
De l'argent pour tous sans restrictions
posté par enpassant2  le 12/12/07 - 14 commentaires

Je ne sais pas ou on va. Je ne sais plus

<< articles précédents   |    articles suivants >>

Tous les articles publiés : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347



<< Retour à la page précédente

Webmaster @ 2013 - Tous droits réservés - Contacter le webmaster - BMW C1 Déclaration CNIL n°1007240
Hébergeur : ONLINE SAS BP 438 75366 PARIS CEDEX 08