“L'immobilier géolocalisé efficace”

Partagez vos actus et faites réagir les internautes !

Titre :
URL :     Charte pour les actualités (?) L'actualité proposée doit faire référence à un lien valide. Les conditions :
  • le lien doit être spécifique (c'est à dire pointer directement vers l'actualité et non pas vers la page d'accueil du site d'information ou un autre site relayant l'information)
  • l'actualité doit être en lien avec l'immobilier (et par extension avec l'économie)
  • les liens publicitaires sont interdits
Votre commentaire :
Votre pseudo :  (Si vous disposez d'un pseudo enregistré, veuillez vous identifier ci-dessous)

Membre authentifié Pour enregistrer votre pseudo, créez votre compte Rue de l'immobilier.

Si vous possédez un compte Membre authentifié, veuillez vous identifier ci-dessous :
     Mot de passe oublié ?

Toutes les actualités de Rue de l'immobilier    Flux RSS Rue de l'immobilier

Voir les statistiques de participation des membres enregistrés sur Rue de l'immobilier

Month Picker v2
0
clics
Résultats du sondage : comment trouver un appartement au meilleur prix ?
posté par Webmaster  le 25/03/04 - 5 commentaires

52 % des répondants de notre sondage comptent sur les transactions entre particuliers pour faire de bonnes affaires, contre seulement 32 % sur les agences immobilières pour acquérir leur futur appartement à un bon prix. Ce sondage vient souligner la mauvaise image des agences à Paris, souvent tentées de faire entrer les biens dans leur portefeuille à la vente, quitte à les présenter à un prix excessif par rapport aux qualités intrinsèques du bien. La hausse des dernières années a bien sûr encouragé cette pratique, car les biens qui ne trouveraient pas preneur immédiatement revenaient dans les prix du marché au bout de quelques mois. Pourtant, les agences ont également leur rôle à jouer dans la juste évaluation du marché (et certaines le font correctement), en permettant une fluidité du marché par la modération des prétentions de certains vendeurs. Subsiste toutefois la commission d\'agence, autour de 5%, qui vient s\'ajouter au prix de vente et renchérit le prix du bien acquis par agence. Concernant les institutionnels, le marché ne semble pas suffisament développé pour que vous jugiez qu\'il y ait des \"bons plans\" : les bonnes affaires sont souvent réservées aux locataires en place, le reste des ventes partant en général aux prix du marché.

0
clics
Le Nord-Est de Paris : un marché de transfert, en voie de stabilisation
posté par Webmaster  le 24/03/04 - 21 commentaires

Les 18ème, 19ème et 20ème arrondissements de Paris continuent de proposer les prix les moins chers de la capitale, mais ils ont connu, sans doute plus que les autres arrondissements, des hausses massives de prix ces deux dernières années. Traditionnellement marchés de transferts, pour ceux qui veulent à tout prix habiter Paris, ces arrondissements se font aujourd\'hui moins accueillants. Les prix s\'étalent entre 2750 € du m2 (secteur de Belleville dans le 20ème) voire 2600 € (dans le quartier de la Goutte d\'Or) et 4500 € du m2 vers les Buttes Chaumont ou 6100 € par m2 sur la butte Montmartre. Les prix des biens standards se stabilisent sous la pression accrue des acheteurs, tandis que le haut de gamme continue de prendre un peu de valeur. Les acheteurs investisseurs se font plus rares sur le marché car les petites surfaces à bon rendement sont de moins en moins nombreuses : les prix des petites surfaces ont rétréci l\'écart qui les séparaient des grandes surfaces il y a deux ans, et la demande locative s\'affaiblit progressivement. (<a href=\"http://www.lefigaro.fr/immobilier/20040323.FIG0337.html\" target=blank\">Article du Figaro \"De nouveaux acquéreurs au nord-est de Paris\"</a>)

0
clics
Rebond des prix à Paris en février 2004 : presque 6 % de hausse en un mois !
posté par Webmaster  le 19/03/04 - 15 commentaires

L\'indicateur des Echos - Laforêt des prix de l\'immobilier à Paris atteint des sommets en février 2004 à Paris : après deux mois de baisse en décembre et janvier, qui laissaient augurer d\'un tassement du marché, les prix sont repartis à la hausse en février, et quelle hausse : presque 6 % de hausse en moyenne, pour atteindre 4539 € par m2 ! Ces prix ont été influencés par des ventes records en prix et en surface dans les 16ème et 17ème arrondissements ce qui a fait monter la côte globale, alors que les ventes se sont faites très rares dans les autres arrondissements, en particulier ceux du centre (1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissements). A noter également que la pénurie de petites surfaces devient \"gravissime\" d\'après Stéphane Vasseur, du réseau Laforêt immobilier, ce qui n\'étonne pas beaucoup, du fait du report vers des plus petites surfaces de ceux qui ne peuvent plus prétendre aux grandes ... (<a href=\"http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/articles/4081897.htm\" target=\"blank\">Article : Indicateur Les Echos-Laforêt des prix de l\'immobilier à Paris</a>)

0
clics
Etude du Crédit Foncier : stagnation des prix prévue en Ile de France en 2004
posté par Webmaster  le 19/03/04 - 4 commentaires

Foncier Expertise, filiale du Crédit Foncier, livre au Figaro (édition du 19 Mars) son analyse du marché immobilier en Ile de France en 2004. Son rapport indique que les volumes devraient continuer à baisser, que les prix des beaux quartiers (4ème, 6ème, 7ème, et 16ème), pour les biens de grand standing, devraient légèrement baisser, tandis que les biens classiques des autres arrondissements vont stagner. Le logement représente désormais 30 % des revenus des ménages franciliens et les prix ont atteint la limite de solvabilité des ménages d\'après Emmanuel Ducasse. \"2003 a été l\'année des paradoxes\", dit-il, avec une forte hausse des prix, dans un contexte de stagnation du pouvoir d\'achat et de hausse du chomage. La clé de la compréhension de cette situation est à rechercher au niveau de l\'offre de nouveaux logements, qui est toujours aussi faible, avec moins de 1500 logements neufs construits à Paris intra-muros et peu de logements construits en proche banlieue. Le marché est également bloqué par la faible mobilité des locataires en place, qui préfèrent s\'abstenir de bouger, du fait des loyers de marché élevés.

0
clics
Des agences beaucoup plus prudentes dans la 15ème arrondissement
posté par Webmaster  le 17/03/04 - 0 commentaire

Les prises de position se font beaucoup plus prudentes dans le 15ème arrondissement avec un marché qui manque de dynamisme. Pudiquement, les agences parlent d\'un \"rapprochement du budget des vendeurs avec celui des acquéreurs\". Les loyers sont en baisse par rapport au 2nd semestre 2003 (ils sont passés de 18 à 16 € du m2) et les prix à l\'achat se sont stabilisés dans une fourchette de 4000 à 5500 € du m2 suivant la localisation (du Sud au Nord). Le marché du 15ème est aujourd\'hui principalement animé par des investisseurs et des propriétaires qui revendent un bien existant pour racheter un nouveau bien. Les primo-accédants sont devenus peu nombreux sur un marché désormais cher. Les agences anticipent une baisse des prix si les taux venaient à monter. (<a href=\"http://www.lefigaro.fr/immobilier/20040316.FIG0318.html\" target=\"blank\">voir l\'article détaillé du Figaro : \"15ème : un marché plus fluide\"</a>)

0
clics
Innovation Rue de l'immobilier !
posté par Webmaster  le 12/03/04 - 2 commentaires

<b><FONT COLOR=\"Green\">Nouveauté : Rue de l\'immobilier facilite la recherche de votre logement en ouvrant son service de \"métamoteur\". Le principe ? D\'un seul clic, vous pouvez désormais consulter, pour les critères choisis, trois sources d\'annonces pour trouver le logement de vos rêves : Se Loger, de Particulier à Particulier et Le Site Immobilier, trois sources incontournables du web. Vous pouvez retrouver ce nouveau service dans la rubrique \"Trouver un logement\".</FONT></b>

0
clics
Delanoé aide les classes moyennes à se loger dans Paris
posté par Webmaster  le 06/03/04 - 6 commentaires

Le Maire de Paris, M. Delanoé, a décidé d\'introduire prochainement un prêt à 0 % pour aider les classes moyennes parisiennes à se loger dans Paris intra-muros. Le prêt est remboursable sur 15 ans et s\'élève à 22 000 € pour une personne seule et 36 000 € pour un couple. Pour en bénéficier, il faut remplir tous les critères suivants : habitant Paris depuis au moins 3 ans sans avoir été propriétaire, ayant moins de 35 ans (ou au moins un membre du foyer de moins de 35 ans) et ayant des ressources inférieures à un plafond (2558 € pour 1p, 3609 € pour 2p, 4732 € pour 3p, 5649 € pour 4p, et 6721 € pour 5p et plus). Pour un couple, le prêt à taux 0 % fait économiser 14 000 € d\'intérêt sur 15 ans. 2000 bénéficiaires devraient profiter de ce prêt par an, pour un coût par dossier évalué à 10 000 € pour la mairie de Paris. Paradoxalement, cette mesure pourrait contribuer à maintenir des prix élevés, surtout dans les quartiers populaires, encore à la portée des classes moyennes.

0
clics
Au mois de mars, les marronniers re-fleurissent ...
posté par Webmaster  le 05/03/04 - 10 commentaires

Comme tous les ans, à la même période, la presse fait ses choux gras des dossiers \"Spécial Immobilier\". La saison est lancée par le magazine \"Challenge\" qui titre \"55 % de hausse en 5 ans\". Le dossier est très comparable à celui des années passées, avec un passage en revue des arrondissements parisiens, puis une partie régionale, dépendant du lieu d\'achat du magazine. Peu de risques pris dans les commentaires sur les prix, avec aucun pronostic de hausse ou de baisse : les prises de position de l\'an dernier n\'ayant visiblement pas été concluantes, la presse s\'en tient aujourd\'hui à une relative prudence sur le front des prévisions. Le dossier est plutôt bien traité, avec des cartes illustratives très claires sur les zones de prix, et révélant globalement assez bien les prix actuels du marché, même si les références à des ventes réelles restent limitées à 3 ou 4 exemples par groupes d\'arrondissements. Vous pouvez retrouver ce dossier dans les kiosques en ce mois de Mars, ou directement sur le <a href=\"http://lemagchallenges.nouvelobs.com/articles/p219/immo.html\" target=\"blank\">site web de Challenge</a>.

0
clics
Le marché du 17ème : prix élevés, demande forte et offre faible
posté par Webmaster  le 24/02/04 - 17 commentaires

Le Figaro a interrogé plusieurs agents immobiliers du 17ème arrondissement pour s\'enquérir de la santé du marché. Ces interviews révèlent que le marché est toujours aussi tendu à cause d\'une offre faible et d\'une demande forte en dessous de 1 M€. On notera néanmoins dans leur discours une pointe de prudence face à des vendeurs qui continuent à anticiper une hausse de prix que \"tous les clients ne peuvent pas suivre\", signe qu\'un équilibre du marché n\'est pas si éloigné. Les acheteurs commencent aussi à faire plus de compromis, en particulier sur la surface, en acceptant des pièces plus petites (Sylvia Borie, Agence Domière : \"Plus il y a de chambres, sur une superficie compacte, plus le bien se vendra cher au prix au mètre carré.\"). Le marché du 17è huppé se situe aujourd\'hui entre 5300 et 6500 € du m2. A noter : l\'article décrit un certain nombre de ventes réelles récentes sur le marché pour ceux qui chercheraient des références sur cet arrondissement. (<a href=\"http://www.lefigaro.fr/immobilier/20040210.FIG0266.html\" target=\"blank\">Article du Figaro immobilier</a>).

0
clics
La baisse des prix si souvent annoncée serait-elle sur le point de se produire ?
posté par Webmaster  le 20/02/04 - 10 commentaires

<a href=\"http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/articles/4068872.htm\" target=\"blank\">L\'indicateur Les Echos - Laforêt</a> des ventes immobilières confirme la décrue des prix amorcée en décembre dernier (-3 % par rapport à novembre) avec des prix en baisse de 1,5 % en janvier 2004. Le prix moyen s\'affiche désormais à 4292 € par m2 sur les ventes observées par le réseau d\'agences Laforêt (soit 200 ventes par mois) c\'est à dire le prix moyen de Mai 2003. La hausse reste de 8 % sur un an. Les chiffres masquent des situations très variées d\'un quartier à l\'autre : une interview dans une agence du nord du 11ème permet de découvrir que certaines ventes d\'appartements dans le quartier plutôt populaire Parmentier - St Maur peuvent atteindre les 5000 € par m2. Le climat euphorique (spéculatif ?) de ces dernières années ne s\'est donc pas encore complètement évaporé et nous attendrons la prochaine publication de l\'indice des prix pour confirmer ou infirmer cette tendance à la baisse.

0
clics
Stabilisation à la baisse des taux immobilier
posté par Webmaster  le 18/02/04 - 0 commentaire

Après une longue période de stabilité, une très légère baisse est visible sur les taux immobiliers. La bourse comme les taux sont stables depuis plusieurs mois et le marché ne semble pas pour l\'instant décider entre reprise économique et risques de rechute au 2ème semestre. Cela semble augurer d\'une période encore importante de taux bas favorables à l\'immobilier au moins jusqu\'à la fin du premier semestre. Les meilleurs taux immobiliers sur 15 ans s\'établissent à 4,1 % (taux moyen meilleurtaux.com à 4,3 %) et autour de 4,6 % TEG pour les meilleurs. Consultez la rubrique <a href=\"financer.php\">Financer</a> de ce site pour découvrir les taux des principaux courtiers.

0
clics
Baisse de 5 m2 du pouvoir d'achat en Ile de France en 2003
posté par Webmaster  le 16/02/04 - 4 commentaires

L\'institut national de la consommation publie chaque année l\'indice de la surface finançable dans chacune des régions françaises avec une mensualité égale à un SMIC (948 € nets). Le calcul se base sur les prix de l\'ancien en 2003 et les taux d\'intérêts moyens de l\'année passée. Il montre une baisse de 9 % de la surface finançable en Ile de France qui s\'établit à 38 m2 pour un appartement. Le pic de surface avait été atteint en 1998 / 1999 pour s\'éroder nettement par la suite. Cet indicateur n\'est qu\'un autre reflet de ce qu\'observe la FNAIM à travers son indicateur de solvabilité. Celui de la FNAIM fait intervenir en plus un indicateur du contexte social (taux de chômage). A noter : ces deux indicateurs ne tiennent pas compte de l\'allongement de la durée des prêts qui permet d\'améliorer également la solbvabilité et de se rapprocher des moyennes de durée actuellement pratiquées dans les pays d\'Europe du nord. (<a href=\"http://www.60millions-mag.com/page/bases.11_actualites.10_dossier_logement./\" target=\"blank\">Rapport de l\'INC sur le pouvoir d\'achat immobilier</a>)

0
clics
Dossier Spécial immobilier sur l'Expansion : les acheteurs reprennent la main
posté par Webmaster  le 29/01/04 - 2 commentaires

L\'Expansion observe un ré-équilibrage de la relation entre vendeurs et acheteurs sur Paris, sans pour autant observer une inflexion des prix de vente. Certaines marges de négociations réapparaissent progressivement, le taux de négociation étant passé de 2,7 % au printemps 2003 à 4,8 % aujourd\'hui d\'après le magazine \"De particulier à Particulier\" et les ventes sont plus souvent annulées par les acheteurs après une première proposition. Les professionnels du marché semblent unis pour dire qu\'ils ne craignent pas une chute brutale, mais s\'accordent sur un tassement de la demande en 2004. Le manque de constructions pendant les dernières années (face à la montée du nombre de ménages) et des taux d\'intérêt encore bas risquent de laisser perdurer des prix élevés dans la région.(<a href=\"http://www.lexpansion.com/art/0.0.73147.0.html\" target=\"blank\">Source</a>)

0
clics
Décélération de la hausse observée à Paris par les Echos
posté par Webmaster  le 23/01/04 - 2 commentaires

Après les chiffres publiés par les Notaires cette semaine, Les Echos publient l\'indicateur de prix développé avec le réseau Laforêt. Celui s\'établit pour décembre à <b>4450 €</b> soit un léger tassement après la hausse d\'octobre/novembre. Globalement, le rythme de la hausse diminue avec 4% au 2nd semestre contre 6% au premier. Dépasser 4 à 5% de hausse en 2004 relèverait d\'après les Echos d\'une grosse surprise, en opposition avec les estimations de hausse de 10% de la FNAIM. On notera que les Echos peuvent probablement parler plus librement des prix que la FNAIM ... (<a href=\"http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/articles/4056324.htm\" target=\"blank\">Source</a>)

0
clics
Les Notaires publient leurs prix officiels du T3 2004
posté par Webmaster  le 20/01/04 - 1 commentaire

Moins d\'une semaine après la FNAIM, les Notaires publient leur rapport trimestriel sur l\'immobilier parisien. Les effets observés au trimestre précédent se répètent avec une légère érosion des volumes par rapport au T3 2002 et une hausse des prix trimestrielle de 3 % qui porte la hausse annuelle à 12,4 % par rapport à 2002. Le prix moyen s\'établit désormais à <b>3850 €</b> avec de très fortes disparités suivant les arrondissements. On notera une forte hausse des arrondissements dits \"populaires\" et un tassement de la hausse des arrondissements chics. Les 1er et 4ème arrondissements progressent respectivement de \"seulement\" 7,8 % et 8% sur un an (à 4745 € et 4844 € du m2), signe que les parisiens ne peuvent guère aller beaucoup plus haut en terme de capacité d\'achat dans ces arrondissements. Les Notaires observent même une baisse des prix dans le 7ème arrondissement sur le T3 2003 (à tout de même 5846 €/m2 !). La hausse pour 2004 sera vraisemblablement moins forte que celle de 2003 mais pas de spectre de crise pour le moment à Paris selon les Notaires. (<a href=\"http://www.paris.notaires.fr/hpr.php?cID=69\" target=\"blank\">Source</a>)

0
clics
FNAIM et l'immobilier parisien : très haut et devrait encore monter
posté par Webmaster  le 14/01/04 - 10 commentaires

En complément de l\'étude de la FNAIM sur le marché français (voir article précédent), quelques chiffres pour Paris : le prix moyen au m2 relevé par la FNAIM à fin 2003 est de <b>4694 €</b> par m2 soit une hausse de 18,8 % sur un an. La hausse prévue par la FNAIM est encore à 2 chiffres pour 2004. Marseille a fait mieux pour 2003 avec 22,6 % de hausse ! Attendons désormais la publication très bientôt de l\'indice officiel des Notaires de Paris pour la confirmation de ces chiffres.(<a href=\"http://www.batiactu.com/data/13012004/13012004-185218.html\" target=\"blank\">Source</a>)

0
clics
Prix en hausse continue, Indice de solvabilité en baisse, volumes en baisse
posté par Webmaster  le 13/01/04 - 4 commentaires

La FNAIM vient de publier son rapport trimestriel de l\'activité immobilière en France. Il permet d\'avoir une bonne vision du marché sur la totalité de l\'année 2004. Elle note une érosion progressive des volumes compensée par un hausse (fulgurante) des prix, surtout au premier semestre 2003. La tendance est à l\'accalmie pour le second semestre, malgré une stabilisation à un niveau élevé, à 70 % au dessus de ceux de l\'année 1997 en moyenne française ! Si les volumes baissent, ils restent à un niveau historique élevé, ce qui tend à prouver que les français ont toujours les moyens de suivre cette hausse des prix. Pour la région Ile de France, le prix moyen 2003 tous biens confondus s\'élève à 2881 € par m2. La totalité du rapport est consultable <a href=\"http://www.fnaim.fr/actu/lettre_conj/2004_01_obs.pdf\" target=\"blank\">ici</a>.

0
clics
Vous êtes 48 % à pencher pour une baisse des prix à Paris en 2004
posté par Webmaster  le 12/01/04 - 0 commentaire

Auto-suggestion ou réelle tendance future des prix ? Difficile de répondre à cette question ... Vous êtes en effet près de 50 % à penser qu\'une baisse des prix surviendra en 2004 contre 27 % pour une hausse supérieure à 10 %. Difficile donc de conclure de manière tranchée sur le sujet : ce qui reste clair, c\'est que les prix atteignent historiquement des sommets avec la barre des 4500 € qui semble être souvent franchie dans une grande partie des annonces immobilières en agence partout dans Paris (hors 18, 19 et 20ème). Les conditions de crédit ultra-favorables entretiennent pour l\'instant le marché mais difficile de prévoir la fin d\'année 2004 à ce stade. Nouveau sondage en ligne : à vous de jouer !

0
clics
Les notaires de France sentent les prémisses d'une récession immobilière
posté par Webmaster  le 08/01/04 - 0 commentaire

Un ton plutôt pessimiste est employé dans le dernier rapport des Notaires sur le marché immobilier français. S\'ils constatent toujours une hausse des prix, celle-ci se fait désormais nettement au détriment des volumes, ce qui fragilise le chiffre d\'affaire global de l\'immobilier et leur fait sentir qu\'une récession est possible pour l\'année 2004, surtout si le niveau des taux devait monter. Récession ne signifie nullement que les prix ne vont pas continuer à croître en 2004 (au bonheur des vendeurs) mais avec des délais de vente sans doute allongés. Le rapport est disponible en ligne <a href=\"http://www.immonot.com\" target=\"blank\">ici</a> (rubrique \"Tendances du marché\").

0
clics
Pour mieux vous servir ...
posté par Webmaster  le 08/01/04 - 3 commentaires

<b><FONT COLOR=\"Green\">Le site de l\'immobilier à Paris s\'offre une nouvelle adresse fixe sur www.ruedelimmobilier.com et un logo. Qu\'en pensez-vous ? N\'hésitez pas à réagir dans les commentaires ... !</FONT></b>

<< articles précédents   |    articles suivants >>

Tous les articles publiés : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346



<< Retour à la page précédente

Webmaster @ 2013 - Tous droits réservés - Contacter le webmaster - BMW C1 Déclaration CNIL n°1007240
Hébergeur : ONLINE SAS BP 438 75366 PARIS CEDEX 08